From the Blog

Dan Millman Le Guerrier pacifique

L’homme que l’auteur appelle Socrate a réellement existé. Agé de presque cent ans, Socrate révèle une formidable jeunesse d’esprit et un humour décapant.

A son contact, Dan, un sportif de haut niveau en mal de vivre, voit ses croyances complètement bouleversées.

Guidé par le vieux sorcier excentrique, Dan triomphe peu à peu de ses peurs et de ses illusions pour vivre comme un amoureux et un guerrier… pacifique.

Je suis Dieu..et vous aussi! – France Gauthier

La voie Toltèque :  une véritable chevalerie relationnelle.

La prophétie des Andes – Et si les coïncidences révélaient le sens de la vie ? James Redfield

Notre Réalité n’est qu’une Illusion

 

 

Dialogue avec l’ange Gitta Mallasz

«Attention, ce n’est plus moi qui parle !»

Par ces mots commence, dans un petit village de Hongrie, une étonnante aventure spirituelle.
En 1943, au coeur de l’Europe déchirée, quatre jeunes gens – Hanna, Lili, Joseph et Gitta – décident d’installer à la campagne leur atelier de décoration.
Eloignés de toute pratique religieuse, mais en quête de vérité, ils souhaitent vivre une vie plus attentive à l’essentiel.
Dès lors, et durant dix-sept mois, des forces de Lumière – que les quatre amis appelleront aussi «Anges» ou «Maîtres intérieurs» – s’expriment de façon régulière par la bouche de Hanna.

Et pour ceux qui voudrait voir le film documentaire.

Neale Donald Walsch Conversation avec Dieu, Extrait du film.

Neale Donald Walsch Conversation avec dieu

 

Hubert Selby Le saule

Mais peut-on vraiment guérir de la haine et des rêves de vengeance ?

Dans le South Bronx, une bande vient d’attaquer un couple d’adolescents. Maria est défigurée par un jet d’acide. Bobby, tabassé à coups de chaîne de vélo pisse le sang. Hagard, perdu, il trouve refuge dans une cave où Moishe, un vieux clochard, le soigne.

 

Daniel Keyes Des fleurs pour Algernon

« Si l’opération réussi bien je montrerai a cète souris d’Algernon que je peux être ossi un télijen quelle et même plus. Et je pourrai mieux lire et ne pas faire de fotes en écrivan et apprendre des tas de choses et être comme les otres. »

Charrie Gordon a 33 ans et l’âge mental d’un enfant de 6 ans. Il voit sa vie bouleversée le jour où, comme la souris Algernon, il subit une opération qui multipliera son Q.I. par 3. Charles va enfin pouvoir réaliser son rêve, devenir intelligent. Au jour le jour, il fait le compte rendu de ses progrès. Mais jusqu’où cette ascension va-t-elle le mener ?

Trop Intelligent pour être heureux de Jeanne Siaud Frachin.

8 formes d’intelligence  selon Howard Gardner

Anne Claire Dammagio porteuse d’autisme Asperger

 

Jeanette Winterson Pourquoi être heureux quand on peut être normal?

« J’ai eu besoin des mots parce que les familles malheureuses sont des conspirations du silence »

Depuis qu’elle a été adoptée par Mrs Winterson, Jeannette a toujours lutté. Contre sa mère et sa morales religieuse stricte et vivre comme elle l’entends.

Heureusement elle a rencontré les  livres. Et les mots sont devenus ses alliées.

Jeannette écrit pour réinventer sa vie, s’extirper du gris apprendre à aimer et être libre enfin.

 

Paul Watzlawick Faites vous même votre malheur

Image de prévisualisation YouTube

Paul Auster Mr Vertigo

 » J’avais douze ans la première fois que j’ai marché sur l’eau. L’homme aux habits noirs m’avait appris à le faire, et je ne prétendrai pas avoir pigé ce truc du jour au lendemain.

Quand maître Yehudi m’avait découvert, petit orphelin mendiant dans les rues de Saint Louis, je n’avais que neuf ans, et avant de me laisser m’exhiber en public, il avait travaillé avec moi sans relâche pendant trois ans.

C’était en 1927, l’année de Babe Ruth et de Charles Lindbergh, l’année même où la nuit a commencé à envahir le monde pour toujours. J’ai continué jusqu’à la veille de la Grande Crise, et ce que j’ai accompli est plus grand que tout ce dont auraient pu rêver ces deux cracks.

Elizabeth Gilbert Mange, prie, aime

La quête spirituelle d’une femme à travers l’Italie, l’Inde et l’Indonésie

A trente et un ans, Elizabeth Gilbert possède tout ce dont une Américaine ambitieuse peut rêver : un mari dévoué, une belle maison, une carrière prometteuse. Elle devrait nager dans le bonheur, pourtant elle est rongée par l’angoisse, le doute, l’insatisfaction…