From the Blog

Guillaume Gallienne Les Garçons et Guillaume, à table !

Image de prévisualisation YouTube

Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : « Je t’embrasse ma chérie » eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Sur ce thème vous pouvez consulter les articles suivants :