From the Blog

Neale Donald Walsch Conversation avec dieu

 » J’ai entendu pleurer ton cœur. J’ai vu chercher ton âme. Je sais à quel point tu as désiré la Vérité. Tu en as crié de douleur et de joie. Sans fin tu m’as imploré : montre-moi, explique-moi, révèle-moi qui je suis. Je le fais ici, en termes si clairs que tu ne pourras mal les comprendre, en un langage si simple que tu ne pourras t’y perdre, en un vocabulaire si ordinaire que tu ne pourras t’égarer dans le verbiage. Alors, vas-y. Demande-moi tout. Tout. Je tâcherai de t’apporter la réponse. Pour cela, j’utiliserai tout l’univers. Alors, sois attentif. Ce livre est loin d’être mon seul outil. Tu peux poser une question, puis poser ce livre. Mais observe, écoute les paroles de la prochaine chanson que tu entendras, l’information du prochain article que tu liras, le synopsis du prochain film que tu regarderas, la phrase fortuite de la prochaine personne que tu rencontreras ou le murmure de la prochaine rivière, du prochain océan, de la prochaine brise qui te caressera l’oreille. Tous ces procédés sont miens ; toutes ces avenues me sont ouvertes. Si tu écoutes, je te parlerai. Je viendrai à toi si tu m’invites. Je te montrerai que j’ai toujours été là. De toutes les façons ».

Neale Donald Walsch Conversation avec Dieu, Extrait du film.

Dialogue avec l’ange Gitta Mallasz

Dialogue avec l’ange Documentaire