From the Blog

Trop intelligent pour être heureux Jeanne Siaud-Facchin

Et si l’extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? Et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ?

Etre surdoué est une richesse. Mais c’est aussi une différence qui peut susciter un sentiment de décalage, une impression de ne jamais être vraiment à sa place.

Ancienne attachée des hôpitaux de Paris et de Marseille, Jeanne Siaud-Facchin est psychologue praticienne.

Elle a également crée CogitoZ, les premiers centres français de diagnostic et de prise en charge des troubles des apprentissages scolaires.

En lien avec ce thème vous pouvez consulter :

Je pense trop Christel Petitcollin

Les neurones miroirs

Jill Bolte Taylor Voyage au delà de mon cerveau

Le cerveau et ses automatismes 1/2

Les neurones miroirs Professeur Ramachandran